L’art du sushi : immersion au cœur de la gastronomie nippone !

0
334

Faits à base de riz, de poisson cru, de fruits de mer, de légumes et même parfois d’œufs, les sushis sont bien plus qu’un simple plat. Ils constituent un véritable art culinaire, alliant à la fois créativité et savoir-faire ancestral et sont de fait l’une des spécialités emblématiques de la gastronomie nippone. Focus sur l’histoire des sushis, les

ingrédients et les étapes à respecter pour la préparation de ce mets raffiné.

Les sushis : une spécialité ancienne aujourd’hui très appréciée

Bien plus qu’un simple plat, les sushis sont une facette essentielle de la culture japonaise. L’origine de ce plat remonte au VIIIe siècle, une époque où les sushis étaient avant tout un moyen de conservation. À l’origine, le poisson utilisé pour cette spécialité était fermenté avec du riz, une technique empruntée à la Chine. Cette technique a évolué au fil des siècles pour devenir l’art que l’on connait aujourd’hui.

Au-delà de leur saveur, les sushis incarnent parfaitement l’élégance et la simplicité, deux piliers de la philosophie japonaise en matière d’esthétisme. Chaque pièce de sushi est une œuvre d’art qui reflète le savoir-faire du chef sushi. Au Japon, la préparation des sushis est perçue non seulement comme un métier, mais aussi comme une véritable forme d’art qui nécessite plusieurs années de dévouement.

La montée en popularité de ce plat dans le monde

Initialement un plat local, les sushis, dont l’appellation cache en réalité plusieurs types de préparations, ont conquis le monde à partir du XXe siècle. Ce mets est devenu très populaire, notamment en raison de sa saveur unique, sa présentation soignée et sa perception comme une solution de repas sain.

Des restaurants de sushis tels que Ramen toi ont ainsi vu le jour dans toutes les grandes villes de la planète. Cela témoigne à la perfection l’acceptation et l’intégration de ce plat dans d’autres cultures culinaires.

Les sushis : un repas exquis qui nécessite des ingrédients spécifiques

La réalisation de cette spécialité culinaire nippone nécessite l’utilisation d’ingrédients bien déterminés. Les principaux ingrédients permettant la préparation de sushis sont :

  • le riz à sushi ;
  • le poisson et les fruits de mer ;
  • les algues pour l’emballage ;
  • et les condiments indispensables comme le wasabi.

Connu sous le nom de shari, le riz à sushi se caractérise par ses grains ronds qui ont la particularité de devenir collants une fois cuits. Cette texture collante est essentielle pour que le riz conserve sa forme. En ce qui concerne le poisson et les fruits de mer, pour les choisir, il faut tenir compte de leur fraîcheur et qualité. Quant aux algues, il s’agit en réalité de feuilles de nori séchées. Elles existent en différentes qualités et confèrent une expérience hors du commun à la dégustation de cette spécialité nippone.

Les sushis : les étapes à suivre pour réaliser ce repas

La première étape de réalisation de sushis est celle de la préparation du riz. Cette étape nécessite de la patience et de la précision. Le riz doit être lavé soigneusement, trempé pendant une courte avant la cuisson qui se fait en général dans un autocuiseur ou une casserole. Après cuisson, le riz doit être placé sur un récipient en bois plat où se fera son assaisonnement avec les condiments indispensables.

Une fois que le riz est préparé, il faut passer à la découpe du poisson. Cette étape importante exige de l’habileté et une précision extrême. La découpe doit se faire de façon nette et sans aucune bavure. L’étape finale est celle de l’assemblage des sushis. Acte d’équilibre entre la texture, la forme et le goût, cette phase peut se faire de différentes manières, selon le type de préparation désiré. On retrouve parmi les assemblages de sushis les plus connus les maki-sushis, les nigiri-sushis et les california rolls.

Laisser un commentaire