Le diagnostic ERP (état des risques et pollutions)

0
78

Dans le cadre de la location ou de la vente d’un bien immobilier, les parties se doivent des obligations d’informations. Il s’agit d’une des charges qui incombe au propriétaire du bien qui doit effectuer un certain nombre de démarches dont notamment la réalisation du diagnostic ERP. Savez-vous ce que c’est ? Eh bien, nous vous invitons dans cet article  à découvrir une telle procédure qui occupe une grande place dans les accords portant sur des biens immobiliers.

C’est quoi un diagnostic ERP ?

Le diagnostic ERP est un document dans lequel se trouvent les informations relatives aux risques technologiques et naturels que présente un logement ou un bâtiment. En d’autres termes, il s’agit d’un acte qui renseigne sur l’état d’un bâtiment ou d’un logement. Il est obtenu à la suite d’une étude et s’impose au propriétaire, au bailleur ou le vendeur d’un bien immobilier. Existant depuis de nombreuses années, il s’inscrit dans le cadre du dossier de Diagnostic technique (DDT). Il prend en compte également les autres types de diagnostic comme celui de la loi Carrez, de l’assainissement et bien d’autres. Il présente un état des risques d’un bâtiment et permet donc à son acheteur ou son locataire d’agir en parfaite connaissance de cause.

Qui est habilité à réaliser le diagnostic ERP ?

D’entrée, il est important de rappeler que ce document existe sous la forme d’un formulaire. Il doit être rempli par le propriétaire du bien immobilier qui souhaite le vendre ou le mettre en location. Il en revient donc que c’est le propriétaire ou le bailleur qui est habilité à une telle réalisation. Une visite sur https://www.dimo-diagnostic.net/diagnostic-erp vous apportera assez lumière sur ce document. Il est bien possible que pour des raisons personnelles, vous ne soyez pas en mesure de le faire en personne. Eh bien, vous pouvez confier cette tâche à des entreprises spécialisées en la matière. D’autres personnes comme les agents immobiliers, les notaires sont également compétents pour sa réalisation.

Les différents risques pris en compte par le diagnostic ERP

Il existe de nombreux risques qui font partie de ce document. Dans un premier temps, il y a les risques naturels du bâtiment. Il s’agit par exemple des troubles ou des dégâts pouvant influer sur la jouissance paisible du locataire ou de l’acheteur du bien immobilier. Les moindres dégradations ou autre risques sont importants. Toutefois, un tel document ne prend pas en compte le bruit. En effet, dans sa prise en considération, il est créé l’ENSA, un autre état de risque qui lui est propre. Il y a également les risques du point de vue technologique qui ne peuvent être non plus négligés. Mais alors, combien faudra-t-il débourser pour une telle réalisation ?

Le prix d’un diagnostic ERP

Déjà, il faudrait préciser que même si les autorités ont pris le soin d’encadrer une telle réalisation en la rendant obligatoire, aucun montant n’est fixé quant à sa réalisation. Il y a donc une liberté totale en ce qui concerne une telle œuvre. Cela peut d’ailleurs se confirmer par le fait que la réalisation de ce diagnostic peut se faire par le propriétaire lui-même. Cela ne lui coûtera alors rien. Ce prix peut également varier selon celui à qui vous en confiez la réalisation. Ce sera donc à celui-ci de fixer son tarif pour faire un tel diagnostic immobilier. Généralement, cela varie entre 10 et 100 euros.

Avant de louer votre bien immobilier ou le vendre, vous devez avant tout vous conformer à une telle obligation. Même si aucun prix n’est fixé pour sa réalisation, son inobservance est sanctionnée par les autorités.

Laisser un commentaire