Partez à la découverte de la faune sauvage d’Europe

0
5

Avec ses multiples États souverains, le continent européen abrite une importante quantité d’espèces animales, dont bon nombre d’entre elles sont endémiques. Si la plupart de ces animaux nous sont familiers, il y en a ceux qui ne peuvent être observés à l’état sauvage que dans ce continent. Voici parmi les espèces les plus extraordinaires de la faune sauvage d’Europe.

La Morue de l’Atlantique, un poisson consommé dans de nombreux pays d’Europe

Le Gadus morhua ou ce qu’on appelle par morue de l’Atlantique est un poisson originaire de Belgique, d’Irlande, d’Allemagne, etc. Il peut transiter dans de l’eau froide atteignant les 1°C. Ce qui ne l’empêche pas de vivre dans des températures élevées. Il s’agit d’une espèce de poisson que l’on consomme beaucoup dans de nombreux pays européens.

À sa naissance, il se nourrit essentiellement de phytoplancton, mais peut avoir des petits crustacés comme régime alimentaire au fur et à mesure qu’il grandit. À l’âge adulte, il devient un prédateur et mange certaines espèces de poisson. Surexploiter, il devient de plus en plus une espèce menacée.

Le Messor barbarus, une espèce de fourmi qui vit dans le sud de la France

Le messor barbarus est une fourmi. Elle est d’une grande taille et ne dispose que d’une seule reine dans une colonie. C’est à elle seule donc de fonder cette dernière. Cette espèce se découvre essentiellement dans le bassin méditerranéen. Elle installe leur fourmilière dans de la terre sèche et parfois rocheux.

Cette espèce de fourmis est granivore. Elle récolte les graines afin de les acheminer vers leur galerie. Dans cette démarche, elle peut former une sorte d’autoroute à double sens et qui peut se mesurer sur une dizaine de mètres de long.

Une colonie de messor barbarus peut être constituée d’environ 80 000 individus. Vous devriez savoir qu’il s’agit d’une espèce qu’on peut parfaitement domestiquer pour observation ou pour l’adopter en tant qu’animal de compagnie.

Le petit pingouin ou l’Alca torda, un petit oiseau de mer

Détrompez-vous ! Il ne s’agit nullement d’un pingouin. C’est un petit oiseau de mer arborant des ailes courtes et un pelage bicolore. Mais c’est vrai que d’un premier coup d’œil, il ressemble à un pingouin. Ses parties hautes, c’est-à-dire le dos, la nuque, la tête et le bec, sont en noir. Dessous, ses ailes (ventre et poitrine) sont toutes blanches.

Il se trouve en Europe jusqu’aux États-Unis. Étant un animal pélagique, ou qui vit dans la mer, il ne revient à terre que pour se reproduire. Grégaires et sociales, ce sont des animaux qui se déplacent maladroitement une fois sur le sol.

Le desman des Pyrénées, un petit mammifère endémique

Le desman des Pyrénées est un petit animal mammifère semi-aquatique qu’on retrouve dans les cours d’eau Pyrénéens. Pourtant, il reste peu connu de nombreux d’entre nous. Avec sa silhouette, on le présente comme étant un « rat trompette ».

Il semble se doter de plusieurs caractéristiques qu’on retrouve chez d’autres animaux. Effectivement, il possède une trompe d’éléphant. Sa queue ressemble à celle d’un rat. Son corps est celui d’une taupe. Cette espèce est menacée.

Laisser un commentaire