• Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Tribunes Annette Wieviorka rejoint LPH
Annette Wieviorka rejoint LPH
Samedi 21 juin 2008

Je n'ai pas signé la pétition "liberté pour l'histoire". Mon désaccord avec son texte portait (il porte toujours) sur la loi Gayssot. Je m'en suis expliquée dans l'Histoire. Certes, cette loi est la matrice de tous les autres projets de loi. Mais elle n'a en rien limité la liberté de l'historien. Il conviendrait de faire son bilan avant d'envisager un éventuel toilettage.

Aujourd'hui, j'adhère pourtant à Liberté pour l'histoire. Parce que je suis inquiète et que je pense qu'il faut que les historiens se regroupent pour défendre ce qui fait la spécificité non d'une corporation, mais d'une discipline aujourd'hui menacée par les intrusions du politique, du juridique et plus encore par la pression sociale et médiatique qui insensiblement marginalisent tout récit critique du passé et le rendent inaudible.

En adhérant, je forme le souhait que l'association s'ouvre à toutes les sensibilités de ceux qui pratiquent notre discipline et qu'elle soit un lieu de débat. Ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous divise.

Annette Wieviorka, le 21 juin 2008.
CNRS