• Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Débats
Débats : faut-il légiférer sur l'histoire?
Françoise Chandernagor / Jean-Claude Gayssot
Samedi 11 octobre 2008

Le Figaro magazine, 11 octobre 2008. Débat : faut-il légiférer sur l'histoire?

Une mission d'information de l'Assemblée nationale étudie actuellement l'impact des lois mémorielles sur notre société. Le Parlement doit-il légiférer sur l'histoire ? Ne risquons-nous pas une « guerre des mémoires », et pire encore, une mise sous tutelle des historiens ?

Lire la suite...
 
Pierre Nora / Claude Lanzmann
Mercredi 08 octobre 2008

Le Nouvel Observateur, 8 octobre 2008 (hors série). Débat : pourquoi légiférer sur l'histoire?

Lors des onzièmes Rendez-vous de l'histoire à Blois, dont "le Nouvel Observateur" est le partenaire, le collectif Liberté pour l'Histoire dans l'Union européenne lancera un appel pour défendre la liberté des historiens. Pierre Nora et Claude Lanzmann en débattent avec Jacques Julliard.

Lire la suite...
 
Françoise Chandernagor / Christiane Taubira
Jeudi 23 février 2006

Le Nouvel Observateur, 23 février 2006. Débat : faut-il légiférer sur l'histoire?

La juriste et signataire de l’appel « Liberté pour l’histoire » et la députée qui a fait voter la loi, qui porte son nom, sur la traite négrière et l’esclavage débattent des « lois mémorielles ».

Lire la suite...
 
Jean-Pierre Azéma / Gérard Noiriel
Jeudi 02 février 2006

L’Express, 2 février 2006. Débat : faut-il abroger les lois mémorielles?

Il est des lois qui ne passent pas. Au terme d’une intense polémique, le président de la République a annoncé, le 25 janvier, la prochaine suppression par décret de l’alinéa 2 de l’article 4 de la loi du 23 février 2005 sur les rapatriés, demandant aux enseignants de mettre en valeur le «rôle positif» de la colonisation. Cet article, voté en catimini, a suscité depuis une vague de protestations et de pétitions signées par des historiens et bien d’autres intellectuels.

Lire la suite...